L'Aurochs - De Lascaux au 21 siècle - Un livre de C. Guintard

"L'Aurochs - De Lascaux au XXIe siècle" - Un livre de C. Guintard et O. Néron de Surgy

 

L'Aurochs, de Lascaux au 21e siècle, la couverture du livre

 

Ancêtre de nos bovins domestiques, l'Aurochs (Bos primigenius) serait apparu en Inde voilà environ deux millions d'années. Il aurait ensuite migré, vers le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord et l'Europe entre 750 000 et 250 000 ans avant l'ère chrétienne. Chassé par les Néandertaliens, il a été fréquemment représenté dans des grottes et notamment dans celle de Lascaux, au coeur de la Dordogne, par nos lointains ancêtres de la préhistoire. En Europe et Asie, il occupait généralement des forêts plus ou moins vastes, des marais et des steppes allant de l'ouest de notre continent à la Mandchourie. En dehors de la période de reproduction, les femelles vivaient avec leurs veaux, les mâles restant à l'écart en petits groupes. Cependant, avant même l'ère chrétienne, la déforestation au profit de l'agriculture et de l'élevage restreignent peu à peu les territoires disponibles pour l'Aurochs. La chasse, fait également fondre les effectifs du grand herbivore et, en 1627, le dernier représentant de l'espèce s'éteint dans une forêt de Pologne.

Docteur vétérinaire et Docteur ès sciences du Muséum national d'histoire naturelle de Paris, Claude Guintard est l'auteur du présent ouvrage rédigé avec l'aide du journaliste scientifique Olivier Néron de Surgy. Intitulé "L'Aurochs, un colosse disparu", le premier chapitre de "L'Aurochs - De Lascaux au XXIe siècle" présente le grand mammifère herbivore, ses caractéristiques anatomiques, sa dispersion de l'Asie à l'Europe et l'Afrique du Nord, sa représentation sur les parois de grottes par l'homme de Cro-Magnon, puis le contexte et les raisons de sa disparition. "Un nouvel Aurochs", titre du second chapitre, présente l'Aurochs-reconstitué, un bovidé créé par les frères Heck, deux zoologistes allemands, en mariant plusieurs races bovines rustiques dont la Corse, la Camargue et l'Highland. Aujourd'hui élevé dans des réserves naturelles et par quelques agriculteurs, l'Aurochs-reconstitué valorise des pâturages pauvres, des zones humides, grâce notamment à ses besoins en fourrages modérés et à sa capacité à vivre toute l'année à l'extérieur.

Les agriculteurs-éleveurs de cette race, commercialisent généralement sa viande (filets, entrecôtes, rotis, steaks, saucissons ...), dont le principal atout est sa faible teneur en graisse, sur notamment leurs fermes et des marchés locaux. Une race, reconnue par le Ministère de l'Agriculture français en l'an 2000 et bénéficiant d'un livre généalogique à l'instar entre autres de la Limousine, de la Charolaise ou de l'Aubrac. Le Sierda ou Syndicat International pour l'Elevage, la Reconnaissance et le Développement de l'Aurochs-reconstitué a amplement contribué à cette reconnaissance officielle. Dans le second chapitre de son ouvrage, Claude Guintard consacre, justement, une page à ce syndicat d'éleveurs (allemands, français, hollandais, belges et suisses, à l'origine) créé durant les années 1990. Rédigé dans un style sobre et clair, à la porté d'un large lectorat, agréablement illustré, aéré et relié, "L'Aurochs - De Lascaux au XXIe siècle" est à n'en pas douter LE livre de référence sur le sujet, publié par les Editions du Gerfaut. Jean-François Rivière - Des Campagnes Vivantes ©

 

L'Aurochs - De Lascaux au XXIe siècle - Claude Guintard et Olivier Néron de Surgy - Editions du Gerfaut - Prix : 25 € - 128 pages.


Pour aller plus loin :

https://www.editionsdugerfaut.com ; https://aurochs-sierda.fr ; https://www.aurochsvert.com

Poster, panneau, sur l'Aurochs et l'Aurochs reconstituéPoster, panneau, sur l'Aurochs et l'Aurochs reconstitué (1.09 Mo)

 

Nos autres chroniques de livres

 

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire