Des associations au chevet des petites races fermières

Le 2019-06-05 0

Chèvre Cou-Clair du Berry, vache Ferrandaise, porc Gascon, poule Gâtinaise, âne du Bourbonnais et d'autres races fermières égaillent encore ici et là nos campagnes et font généralement le bonheur de leurs éleveurs. Mais, depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale, l'intensification des pratiques agricoles et l'accélération de l'exode rural menacent de disparition plusieurs races, aux effectifs souvent "anecdotiques", comme ont déjà disparu la vache Mézine, le mouton Beauçois, le porc Normand, le cheval de trait Berrichon..., la liste hélas est longue.

Heureusement, depuis quelques décennies des éleveurs, des techniciens agricoles, des enseignants et biens d'autres amoureux de ce patrimoine rural vivant tentent de le sauvegarder à travers une myriade de structures comme : l'Association Nationale du Cheval de Race Auvergne, l'Association pour la Valorisation de la Race Bovine Maraîchine et des Prairies Humides, l'Association des Brebis Rouge du Roussillon, Raïole et Caussenarde des Garrigues, le Conservatoire des Races d'Aquitaine, Races de Bretagne, la fédération France ânes et mules.

 

D'autres acteurs engagés dans la sauvegarde de cette biodiversité fermière

Généralement, ces structures possèdent un site web ou un blog et souvent diffusent une lettre d'information, à destination de leurs membres et sympathisant-es, voire un journal "papier" ou/et "numérique" à parution plus ou moins régulière. Ainsi, l'association "généraliste" FERME (Fédération pour promouvoir l'Elevage des Races domestiques Menacées) publie le riche et passionnant "Journal de FERME" dont le numéro 83 "Spécial Net" est téléchargeable depuis peu ICI

Au-delà du monde associatif, le Ministère de l'Agriculture, l'Institut de l'Elevage (Idele) et des acteurs locaux comme des départements, des régions, des Parcs Naturels régionaux, des Conservatoires d'Espaces Naturels, des écomusées contribuent à la sauvegarde de plusieurs races fermières. Des races, dont la sauvegarde va souvent de pair avec une agriculture biologique, en "plein boom" depuis 10-15 ans, répondant aux attentes de nombreux citoyen-nes consommateurs.

 

Pour aller plus loin :

 

rural patrimoine sauvegarde associations campagne fermières races

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire